02 septembre 2011

Puydeval 2009 encore une fois une valeur exceptionnelle

eRobertParker.com# 196 Aug 2011             David Schildknecht         89 Drink: 2011- 2012            $11-$14 (14) With apologies to those growers in the nearby Cabardes appellation whom I did notvisit or whose wines I have not had chance to write-up for a Wine Advocatereport, I take the liberty of singling-out oenologist-negociant Jeff Carrel’s2009 Puydeval – a blend of... [Lire la suite]
Posté par jeff carrel à 07:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 août 2011

Quand il faut qu'un Journaliste Américain parle juste de Puydeval

peut-être un jour un journaliste français...   Appel on Wine: Latest vintage adds to Puydeval's legend   By JOE APPEL I recently got in over my head writing publicly about an issue that involves many different people. Of the myriad lessons relearned from that experience, perhaps these are the most lasting: Write only from direct personal experience, respect your readers and choose contexts appropriately. I try to write this column as a lover of wine rather than any kind of "objective" critic, and just hope that my... [Lire la suite]
Posté par jeff carrel à 18:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 avril 2011

LES AMERICAINS EN PARLE POUQUOI PAS VOUS

2009 Puydeval Rouge 90 pts.(France, Languedoc Roussillon, Vin de Pays d'Oc) $13-$17A unique blend of 62% Cabernet Franc, 28% Syrah, and 10% Merlot, aged for 10 months in oak, the 2009Domaine Puydeval Vin de Pays d'Oc represent a fantastic value, as well as a surprisingly polished, richexpression of Cabernet Franc. From cooler plots, this delivers lush and upfront aromatics of blackberry anddarker fruits supported by classy oak, dark chocolate, and pipe tobacco on the nose. Over the evening, theupfront fruit gives way to more spice,... [Lire la suite]
Posté par jeff carrel à 17:34 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 avril 2011

Quand LE nature dénature

Une poignée de truc’iste, bidouill’iste et machin’iste nous explique depuis quelques années, poussée en avant par des Bruno Q. et Marc S. et autres gourous, qu’il faut s’effacer devant Dame Nature. D’abord limité à un microcosme qui se bornait au 8ème arrondissement parisien, ce laisser faire plutôt que le savoir faire c’est répandu, porté d’abord par un « les vins natures c’est bon pour la biture : chéri(e), avec ces vins je n’ai jamais mal à la tête » ; Des défauts gustatifs se sont proclamés « ... [Lire la suite]
Posté par jeff carrel à 15:17 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :