30 août 2010

Quand les Pieds Nickelés rencontre les Marx Brothers

Depuis quelques jours beaucoup d’agitation autour de la presse viticole française et du sujet à la mode les FAV, beaucoup de réaction de pro, commerçant pour la plus part, quelques amateurs mais peu de producteurs. J’ai hésité à réagir Cf. mes propos ci dessous.

Messieurs les commerçants et autres amateurs éclairés, si les FAV qui mettent avec les vendanges une fois dans l’année les vins à l’honneur dans tous les médias vous dérangent, changer de métier, changer de passion. Si vous trouvez dans les rayons des vins de certains de vos producteurs préférés dites vous que vous n’avez pas fait votre travail pour qu’il n’y en ai plus à la propriété ou sinon que certains d’entre vous font du parallèle, ou mieux encore, que le vigneron travail en toute transparence avec la GD garantissant des prix de ventes équivalents aux vôtres et considérant que vous ne vous adressez pas au même public lui permet de rencontrer d’autres consommateurs ce qui ne serait pas une mauvaise chose pour lui, comme pour vous…comprenne qui pourra . Malgré tout cela signifie que ces vins ont atteint une notoriété, dont vous êtes peut être à l’origine, mais aujourd’hui vous dépasse pour appartenir au grand public et plus à votre microcosme (n'est ce pas cela la notoriété). Pour les autres vins, je ne connais pas un vigneron qui ne serait heureux d’y participer. Quand à la presse viticole française qui cachée derrière son indépendance ne veux pas ouvertement jouer les prescripteurs/vendeurs (qui a déjà lu un article disant, putain j’ai aimé, achetez ! vite !)  à l’inverse de la presse anglo-saxone, elle s’adresse a si peu de monde…un article ou un encart dans télé 7 jours ou sur un prospectus de la GD pour une FAV est tellement plus efficace pour la notoriété, vu à la télé ! vu en FAV !

Posté par jeff carrel à 19:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur Quand les Pieds Nickelés rencontre les Marx Brothers

    VINS DE FOIRE

    Il semblerait que les réactions de certains de mes excellents confrères, concernant les FAV, t'énervent...
    En ce qui me concerne, les FAV ne me dérangent nullement. Pour être honnête, j'ai le secret espoir de recevoir dans ma boutique des clients qui viennent chercher autre chose que des prix (soit-disant remisés....).
    Pourvu que ça dure!

    Posté par jlt, 30 août 2010 à 20:38 | | Répondre
Nouveau commentaire